Assurances

En tant que fédération reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Ligue Francophone d'Aviron a l'obligation d'assurer ses membres en responsabilité civile et contre les accidents corporels.

LFA_trame_site-19.png

Qui est couvert

Pour être assuré, vous devrez obligatoirement être en ordre de licence !

  • Les membres affiliés

  • Le C.A. et commissions
     

Certaines activités occasionnelles sont aussi couvertes :
 

  • Sportifs qui effectuent des séances d'essai

  • Sportifs qui participent à des activités de promotion

  • Bénévoles : aidant pour fancy-fair, bals, …

  • Travailleurs associatifs (sous contrat avec le preneur d'assurance ou l'un de ses clubs affiliés)
     

N.B . :

  • Les membres sont assurés dans le cadre d'organisations réalisées dans le cadre de la LFA. Soit par la LFA ou par un club affilié

  • Pour des compétitions, entraînements, tournois, … pour lesquels vous êtes inscrits par votre club ou la LFA.

Quelle couverture

  • Responsabilité civile → dommages causés à des tiers

  • Protection juridique

  • Accidents corporels

    • Exemples : déchirure musculaire, foulure, …

    • 100% du tarif INAMI

    • Frais de traitement

    • Indemnités forfaitaires

    • Incapacités temporaires (pour les indépendants)

  • Extension spécifique "maladie" pour les travailleurs associatifs

  • Dommages matériels faits à des tiers

Quels montants

1. Assurance de la responsabilité civile :

  • dommages corporels : 5.000.000 € par sinistre

  • dommages matériels : 625.000 € par sinistre

  • dommages immatériels : 125.000 € par sinistre
     

2. Protection juridique :

  • défense pénale / civile : 25.000 € par sinistre

  • cautionnement : 12.500 € par sinistre
     

3. Assurance contre les accidents corporels :

  • remboursement, après intervention des mutualités, des frais de traitement repris à la nomenclature du tarif de l'INAMI, jusqu'à concurrence dudit tarif.

  • prothèses dentaires : 150 € par dent, avec un maximum de 600 € par sinistre

  • frais funéraires jusqu'à concurrence de 1.500 €

  • en cas de décès : 10.000€ par victime

  • en cas d'invalidité permanente : jusqu'à 45.000 € par victime

  • en cas d'incapacité temporaire (pour les indépendants)

Nos partenaires