Formations

La Ligue Francophone d’Aviron organise en collaboration avec l’Adeps les cours spécifiques de moniteur sportif. L’Adeps distingue quatre niveaux de brevets pour les moniteurs sportifs :

Moniteur sportif animateur

La Ligue francophone d’aviron propose une formation de moniteur sportif animateur, qui représente le tout premier niveau de formation.

Elle permet d’apprendre et de comprendre les bases nécessaires pour le bon déroulement d’une séance d’aviron.

Cette formation est d’une durée de 3 demi-journées, réparties sur 2 jours, généralement un week-end.

Moniteur sportif initiateur

Après avoir validé le niveau de moniteur sportif animateur et les Cours Généraux Initiateur dispensés par l’Adeps, le candidat peut accéder au niveau supérieur : moniteur sportif initiateur.

Cette formation permet d’approfondir les connaissances et le savoir-faire pour amener des initiés vers une autonomie parfaite.

Cette formation est d’une durée de 4 demi-journées, réparties sur 2 jours, généralement un week-end.

Moniteur sportif éducateur

Après avoir validé le niveau de moniteur sportif initiateur et les Cours Généraux Initiateur dispensés par l’Adeps, le candidat peut accéder au niveau supérieur : moniteur sportif éducateur. 

 

Cette formation est composée de 6 journées de cours théoriques, 3 demi-journées de cours pratiques, une demi-journée d’évaluation et une programmation flexible du stage pédagogique.

formation entraineur.JPG

Moniteur sportif entraineur

Ce niveau de formation n’est pas encore accessible au sein de la Ligue francophone d’aviron.

Formation continue

A coté des formations qualifiantes, la Ligue francophone d’aviron développe des formations continue sous forme de séminaire en présentiel ou par visio-conférence.

 

Plusieurs réunions annuelles sont prévues sur des thématiques précises et elles sont l’occasion de partager les expériences de chacun ainsi que faire l’objet d’examens de vidéos.

Ces formations continue sont accessibles à tous : brevetés ou non.

formation continue.jpg

Arbitre

Le décret du 14 novembre 2018 (M.B. du 14 décembre 2018) en matière de subventionnement impose plusieurs conditions et exige désormais qu’un club dispose au moins d’un arbitre ou d’un juge officiel pour obtenir un subventionnement (article 4 -3°).


Sans arbitre, votre club ne pourra plus obtenir une subvention pour l’achat de matériel.

Nos partenaires